QUI SOMMES NOUS?

LE CABINET


MEDIACOM AVOCATS a été fondé par Maître Yolanda SOLÀ, avocate en exercice en Principauté d’Andorre depuis 1994. Elle a réalisé ses études à l’Université des Sciences sociales de Toulouse I, où elle y a obtenu en 1990, un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées avec la spécialité : DROIT DES AFFAIRES, option INTERNATIONALE.

Elle parle couramment cinq langues, entre autres : le français, l’espagnol, l’anglais, l’italien et le catalan.

Sa carrière professionnelle a débuté au Gouvernement andorran où il lui a été confié, en octobre 1991, la création du premier Cabinet juridique des services des Douanes andorranes.

En 1994, le Chef du Gouvernement andorran, Monsieur Oscar RIBAS REIG, lui a demandé de plaider les dossiers contentieux de la Douane andorrane devant les tribunaux. A travers ses plaidoiries, Me. Yolanda SOLÀ a contribué activement à l’élaboration des bases d’une jurisprudence sur le Droit douanier andorran.

Cette même année, Me. Yolanda SOLÀ a été nommée Responsable des Relations entre la Principauté d’Andorre et l’Union Européenne. A ce titre, elle a exercé en qualité de Conseiller juridique de son Excellence l’Ambassadeur d’Andorre auprès de l’Union Européenne, Monsieur Albert PINTAT.

Chef de la délégation andorrane au sein du Comité Mixte de la Commission Européenne, elle a participé à l’adoption de nombreuses Décisions applicables en Andorre. De ces années de travail, on relèvera la rédaction par Me. Yolanda SOLÀ du premier Code des Douanes andorran, adopté par le Parlement andorran en juin 1996.

En janvier 1997, Me. Yolanda SOLÀ démissionne de ses fonctions au Gouvernement et ouvre son premier cabinet d’avocats. Quelques mois plus tard, elle est rappelée par Monsieur Albert PINTAT qui est devenu, entre tant, Ministre des Affaires Etrangères et le conseillera durant près de dix ans.

Elle conseillera également le Chef du Gouvernement andorran, Monsieur Marc FORNÉ, qui la nomme Responsable pour la ratification de la Charte Sociale Européenne révisée.

Outre le Chef du Gouvernement, elle conseille le Ministre de la Justice et de l’Intérieur, Monsieur Josep-Maria CABANES et Mme La Ministre de la Santé, Monica CODINA. Cette dernière la chargera de la rédaction du premier rapport juridique sur la situation des droits des femmes en Andorre dans le cadre de l’Accord de l’ONU, relatif à l’élimination de tout type de discrimination envers les femmes, signé par l’Andorre en octobre 1996.

Me. Yolanda SOLÀ a également participé pendant quatre années, en tant qu’experte en Droit des Affaires Internationales et conseiller juridique du Ministre des Affaires Etrangères au Comité du CAHDI qui siège au Conseil de l’Europe.

Au cours des dix années d’exercice (1997-2007) en qualité de conseiller juridique externe, Me. Yolanda SOLÀ a rédigé des Lois, des règlements et de nombreux Décrets. Sur le plan du Droit international des Traités, elle a participé à la rédaction de l’Accord entre la Principauté d’Andorre et le Royaume du Maroc sur le transfert des personnes condamnées, ainsi que la rédaction de réserves et Déclarations de l’Andorre au moment de son adhésion à des Traités internationaux.

En ce qui concerne les lois rédigées, on peut citer la Loi sur la modification du Mariage et de ses causes de dissolution, la Loi sur la coopération pénale entre l’Andorre et la Cour Pénale Internationale, la Loi sur le corps pénitentiaire andorran, la Loi sur les sapeurs-pompiers, la loi sur la négociation collective…

Parallèlement à son activité de conseiller juridique auprès du Gouvernement, elle n’a cessé de défendre et de conseiller également les clients de son Cabinet aussi bien en matière civile, administrative, pénale que Constitutionnelle.

En novembre 2015, elle a été nommée par le Gouvernement de la République de la Pologne et le Gouvernement andorran, Consul Honoraire de la République de la Pologne en Andorre. Depuis quelques mois, Me. Yolanda SOLÀ est la Présidente du Corps Consulaire de la Principauté d’Andorre.

Aujourd’hui, depuis l’ouverture économique de la Principauté d’Andorre aux investisseurs étrangers, en octobre 2012, c’est tout naturellement qu’elle s’est dirigée vers le conseil aux chefs d’entreprises intéressés par la création de leur société ou l’obtention de leur résidence fiscale en Andorre.

L’atout majeur de Me. Yolanda SOLÀ, c’est la parfaite connaissance de l’administration andorrane et de ses représentants, ce qui lui permet de concrétiser avec succès, les projets des investisseurs étrangers en Principauté d’Andorre.